Quel est l'impact des influenceurs Instagram à la Fashion Week?

[Publié à l'origine sur le blog Dash Hudson.]

C'est une question qui se profile depuis des années, et nous avons enfin des réponses - quel est le véritable impact des influenceurs Instagram à la Fashion Week? Découvrez ci-dessous.

Depuis le début de leur incursion dans les tentes, les gens de l'industrie ont regardé les influenceurs (ou les blogueurs, comme on les appelait autrefois) lors des défilés de mode. Ce qui était autrefois une affaire commerciale sérieuse pour les initiés s'est démocratisé avec Internet et les passionnés des médias sociaux - à la colère des gens de l'industrie.

Qui pourrait oublier les critiques violentes auxquelles Tavi Gevinson, alors âgée de 13 ans, a fait face par-dessus elle, euh, un chapeau plus grand que la normale lors d'un défilé Dior Couture à l'époque. Il s'agissait d'une réprimande publique de blogueurs, qui n'avaient pas encore affirmé leur crédibilité et trouvé leur place dans les milieux de la mode. La honte des influenceurs s'est poursuivie jusqu'à récemment avec un article Vogue moins qu'amical jetant toutes sortes d'ombre sur les fabricants d'OOTD.

La route a été et continue d'être précaire pour ceux qui choisissent d'influencer comme carrière. Les haineux détesteront toujours. Mais les avantages semblent l'emporter sur les contrecoups occasionnels, qui diminuent d'année en année à mesure que la profession devient de plus en plus omniprésente. En effet, la plupart d'entre eux ont gagné le respect au sein du secteur, notamment auprès de marques ayant reconnu leur pouvoir.

Lorsque le mois de la mode se déroule deux fois par an, des vibrations hostiles intangibles peuvent être ressenties par les gens de l'industrie - en particulier les vétérans - vers l'ensemble très photographié en dehors des défilés. Mais les marées changent, car les éditeurs d'aujourd'hui sont souvent eux-mêmes des influenceurs Instagram. Tout le monde se frotte les coudes, et la génération précédente est désormais souvent celle qui est en désaccord.

En regardant l'état de l'industrie sociale aujourd'hui et son écosystème, il est impossible de nier le rôle que jouent les influenceurs. Nous avons tous été influencés par quelque chose que nous avons rencontré sur le 'Gram, probablement par l'une des personnes au centre de cette histoire.

Alors que les marques tirent parti de l'influence des influenceurs tout au long de l'année, leur participation à ce qui était autrefois un événement commercial pose une question simple: pourquoi semblent-elles l'avoir repris? Ils sont l'homme intermédiaire entre l'industrie et les gens ordinaires, et la perception du public du mois de la mode est à leur merci. Et pour certains dont les emplois dépendent du calendrier de la mode, les blogueurs sont des poneys de spectacle qui le font pour le plaisir au nom de l'auto-promotion. Cela pourrait être le cas parfois.

Mais pour les influenceurs de style professionnel, c'est un travail rigoureux. Si cela ressemble à du plaisir et à des jeux, c'est parce qu'ils sont très bons dans leur travail - le public ne voit pas le train-train qui se passe dans les coulisses. Bien que cela ne réponde toujours pas à notre principal dilemme: est-il pertinent pour eux d'assister à des défilés de mode? Leur présence a-t-elle un impact important?

Avant d'entrer dans les statistiques pour preuve, nous pouvons supposer que les artisans du goût qui ont atteint un certain niveau jouent un rôle énorme dans le nouvel ordre de la mode. Si les concepteurs présentent des spectacles pour que les acheteurs vendent leur ligne dans les magasins et pour que les éditeurs les incluent dans les histoires éditoriales, un blogueur de style unique remplit les deux rôles de vente et de promotion, sans intermédiaire. Et à peu près en temps réel à cela.

D'un autre côté, nous avons tous entendu le public social se plaindre du flot de contenu inintéressant des défilés au cours du mois de la mode, en particulier sur Stories. Les blogueurs se soucient-ils de voir plusieurs versions de la même ligne de batterie de la finale de la piste? Les marques qu'elles promeuvent pendant cette période voient-elles une légère augmentation? Personne n'a jamais vraiment fait le calcul. Jusqu'à maintenant.

Pour comprendre concrètement si les blogueurs participant à la semaine de la mode ont du sens, nous avons analysé les comptes de cinq filles avec des preuves sociales majeures et des points de vue différents: @weworewhat, @brittanyxavier, @tezza, @wethepeoplestyle et @alwaysjudging.

Nous avons comparé leurs performances Instagram de janvier à leurs statistiques de la semaine de la mode de New York en février, ainsi qu'un échantillon de trois marques qui ont été marquées pendant les défilés pour voir comment tout cela s'est produit.

Voici ce que nous avons trouvé.

Les influenceurs

1. @weworewhat

La blogueuse Danielle Bernstein fréquente la NYFW depuis quelques années, emmenant ses partisans dans les coulisses, sur les pistes et sur son podium personnel, les rues.

1, 2, 31, 2, 3

2. @brittanyxavier

Brittany Xavier a connu une croissance rapide, ayant augmenté son compte à un million de followers en quelques années. Bien qu'elle ait positionné son style comme étant plus accessible, des vêtements de créateurs haut de gamme ont repris sa garde-robe, et elle est devenue une habituée de NYFW. Son public est-il dedans?

1, 2, 31, 2, 3

3. @tezza

La croissance de Tezza au cours de la dernière année a été stratosphérique. Elle est au sommet de son art en ce moment et se démarque de ses pairs avec des images créatives et éditoriales. Elle devient un incontournable de la NYFW, mais voyons si ses followers aiment cette partie de son entreprise.

1, 2, 31, 2, 3

4. @wethepeoplestyle

La star néo-zélandaise Jessie Bush est une jet-setter mondiale OG, ne manquant jamais un moment de la semaine de la mode, peu importe la ville. Elle documente sa présence aux émissions depuis des années, mais il est temps de savoir si c'est vraiment ce que ses abonnés veulent voir.

1, 2, 31, 2, 3

5. @alwaysjudging

Courtney Trop est une blogueuse de mode de niche avec un sens du style avant-gardiste. Son public est probablement mieux préparé pour le contenu des pistes et des collections que les autres blogueurs traditionnels… Mais le sont-ils vraiment?

1, 2, 31, 2, 3

Que disent les chiffres?

Selon les statistiques d'engagement que nous avons tirées, cela semble diminuer ou rester à peu près le même pendant la semaine de la mode. Danielle Bernstein de @weworewhat est la seule dans notre échantillon qui n'a pas vu de diminution, mais a même connu une légère hausse.

Les raisons en sont probablement que son contenu de style de rue à indice d'octane élevé est plus important au cours de la période NYFW, et ces clichés centrés sur le style sont ce qui résonne avec ses followers.

En fait, il est intéressant de voir que même si les histoires des influenceurs Instagram analysés sont inondées de vidéos de défilés de mode (pour le meilleur ou pour le pire, selon la personne à qui vous demandez), ce contenu ne parvient jamais vraiment sur leurs flux permanents, avec le à l'exception de quelques articles de @alwaysjudging et @brittanyxavier. Et ce qui est encore plus intéressant à noter, c'est que ces publications ne fonctionnent pas vraiment bien - elles font partie de leur contenu le moins performant de la semaine.

Pas étonnant ici que les messages les plus performants de NYFW pour chaque fille soient des images d'eux, principalement des angles rapprochés, et incluent souvent une touche de couleur. Le public veut juste voir ce que portent ses filles préférées.

Bien qu'il convient de noter que même si l'engagement est en baisse, la portée est en hausse - ce que nous avons appris est directement corrélé à la fréquence de publication. La majorité augmente leur production de contenu tout au long de la période de diffusion, car il y a plus de production, ce qui maximise globalement les impressions malgré leur diminution par publication individuelle. Il est prudent de supposer que l'engagement est inférieur en raison du volume de publication plus élevé.

Cela dit, la croissance semble également ralentir pour la majorité au cours de la période NYFW. Soit le public est moins susceptible de commencer à suivre les blogueurs pendant cette période, soit il est plus suivi. C'est difficile à dire avec certitude, mais on pourrait théoriser que le contenu ne résonne pas autant - et cela inclut ce qui est publié sur Stories.

Nous ne pouvons pas parler des statistiques Instagram Stories, où se trouve le contenu réel du défilé de mode de ces filles, mais nous pourrions spéculer que le public ne se soucie pas vraiment des photos et des vidéos de la semaine de la mode autant que du tarif habituel. Ce qu'ils veulent voir de leurs stars préférées du style Insta, ce sont de superbes photos de leurs tenues. De fantastiques nouvelles pour les marques.

Les Marques

Nous avons pris un échantillon de trois marques qui ont été marquées plusieurs fois dans le contenu NYFW hautement performant des cinq influenceurs pour voir le type d'impact qu'elles pourraient ou non avoir sur elles.

1. @boyyboutique

BOYY est un nouveau détaillant haut de gamme sur la scène qui semble avoir fait sa mission d'être remarqué pendant le mois de la mode. Un grand nombre d'influenceurs Instagram portaient certaines des pièces convoitées du magasin tout en paradant devant des photographes de rue. Cela a-t-il fonctionné?

Au cours de NYFW, le compte @boyyboutique a ajouté plus de 1,9K nouveaux abonnés grâce à toute l'exposition des influenceurs. À titre de comparaison, leur moyenne quotidienne est de 117 nouveaux abonnés.

@boyyboutique a rassemblé une grande quantité de contenu généré par les utilisateurs sur NYFW, ce qui les a aidés à atteindre organiquement plus de 3,4 millions d'utilisateurs uniques.

2. @toryburch

Tory Burch est une marque bien établie dont le défilé de mode attire chaque saison le groupe influent. Le créateur met un point d'honneur à maximiser cette opportunité de battage médiatique en habillant ces filles de la tête aux pieds. Est-ce que cela en vaut la peine?

Au cours de NYFW, le compte @toryburch a ajouté plus de 10,4 000 nouveaux abonnés, évidemment grâce au battage médiatique fourni par les influenceurs portant les articles de la marque, en particulier dans son émission du 10 février, où le compte a ajouté plus de 3 000 nouveaux abonnés. À titre de comparaison, leur moyenne quotidienne est de 883 nouveaux abonnés.

La portée organique de @toryburch était hors des charts autour de son émission, grâce en grande partie au nombre d'influenceurs puissants présents et habillés de la marque pour publier leurs looks sur leurs chaînes. Ils l'ont aidé à atteindre plus de 30 millions d'utilisateurs en 2 jours.

3. @zimmermann

Zimmermann est un billet convoité à NYFW et est devenu un énorme influenceur Instagram préféré au fil des ans. Après être passée d'une société de maillots de bain haut de gamme à la production de collections complètes de prêt-à-porter, l'exportation australienne comprend clairement comment tirer parti de l'influence sociale. Est-ce que toute la fanfare des influenceurs se traduit par des chiffres sur Instagram?

Le compte @zimmermann a ajouté plus de 20,7K nouveaux abonnés au cours de la semaine, avec un pic majeur autour de son émission le 11 février - près de 6k nouveaux en une seule journée. À titre de comparaison, leur moyenne quotidienne est de 874 nouveaux abonnés.

La portée organique de @zimmermann l'a écrasée autour de son spectacle du 10 février, en grande partie grâce à tous les influenceurs habillés de la marque et l'ont taguée dans leur contenu. Ils ont aidé le compte à atteindre plus de 17,4 millions d'utilisateurs en une seule journée.

Que disent les chiffres?

En parcourant les statistiques de ces marques, il est clair que le fait d'avoir des influenceurs assistant à leurs spectacles et / ou les habillant pour leurs événements a un impact énorme sur leur battage médiatique et, par conséquent, leur pertinence. Sans toute cette exposition et ces balises, la croissance des suiveurs et la portée organique ne seraient pas aussi importantes et la marque ne serait pas excitée.

Quant à une étiquette plus petite et plus obscure comme @boyyboutique, qui ne propose pas de défilé de mode, saisir l'occasion d'habiller les influenceurs Instagram lors de grands moments scrutés comme NYFW peut faire une énorme différence, ne serait-ce que pour la sensibilisation et l'équité. Cette stratégie peut conférer une crédibilité instantanée et un facteur cool à une entreprise en plein essor.

L'engagement peut être en baisse pour les influenceurs, mais la portée est en hausse en raison de l'augmentation de la fréquence de publication, et cela seul en fait un investissement solide pour les marques. Après avoir examiné ces données, il ne fait aucun doute que les influenceurs Instagram devraient ou non assister à la semaine de la mode. Nous vivons à une époque où tout transpire sur le social, et leur présence fait clairement la différence.

Image d'en-tête: @sandrasemburg

Vous souhaitez devenir membre de DH fam? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour obtenir une démo!